Un panneau citoyen

Un panneau citoyen
  • Par Gilles Gonon
  • Apr 10, 2021

Préambule

Hier j’ai revu Demain, si bien qu’Aujourd’hui il me semble important d’écrire cet article. Un film qui fait du bien, qui nous redonne de l’énergie au creux de la vague d’un reconfinement qui tait son nom. Et surtout un film qui nous dit à quel point il est important que le citoyen soit présent dans sa démocratie.

En revoyant ce documentaire de 2015, nous nous sommes rendus compte comme il avait planté en nous des graines de transition et d’envie de changement. Ces graines sont plus que des jeunes pousses aujourd’hui et continue à nous animer. Revoir Demain était comme un bon coup d’engrais pour attaquer le printemps.

Si vous voulez vous rafraîchir la mémoire, relisez le synopsis de Demain

Vous avez dit démocratie participative ?

La démocratie c’est quand le peuple participe aux décisions politiques (typiquement par le vote). Mais alors c’est quoi la démocratie participative ? Pourquoi rajouter participatif à un mot qui par définition doit l’être ?

Dans le film, Olivier De Schutter et d’autres, résument assez bien le statut actuel du politique : voter des lois pour organiser la fuite des capitaux vers les plus riches de la planète. Il parle aussi de l’aspiration du pouvoir par un petit nombre d'élus. Bon OK, c’est un peu rapide et je crois encore qu’un bon nombre d’hommes politiques souhaitent changer la donne, peut-être même de plus en plus !

À mon tout petit niveau municipal, j’ai bien vite compris que dans ma commune les conseillers municipaux étaient d’une part des noms permettant d’être élus et d’autre part des exécutants des projets dont la génèse semble réservée au maire et à ses proches adjoints. C’est tellement dommage !

Dans ce contexte, la démocratie participative prend un sens un peu amer, où on te demande de t’exprimer mais où tu participes rarement à l’élaboration d’un projet commun, dont tu es souvent dans les premiers concernés.

Heureusement, Demain est là pour nous montrer des endroits où la démocratie existe avec son sens premier :

  • en Inde où un intouchable est devenu maire et réussi localement à mettre en place des preceptes de Gandhi
  • en Islande où les citoyens ont manifestés jusqu’à la démission de leur gouvernement dont la corruption pour les banques a été avérée lors de la crise de 2008, puis lors des Panama Papers en 2016. Est-il encore possible de manifester ainsi dans le calme en France ?
  • en Belgique, où le G1000 avec David Van Reybruck, part à la recherche d’une meilleure organisation de la démocratie dans le pays, avec l’idée intéressante de la démocratie par tirage au sort, la même à laquelle on a cru lors de la convention citoyenne.

Le panneau citoyen

À Tinténiac comme dans de nombreuses communes, un panneau d’information diffuse dans une boucle infinie des informations, principalement l’heure, la température et les horaires d’ouverture des services municipaux.

Un panneau situé à un rond point stratégique qui observe toute la journée le balai ininterrompu des voitures et quelques malheureux piétons en mal de particules fines.

Je me suis demandé ce qu’il se passerait si ce panneau se mettait à libérer la parole citoyenne, en inversant le canal. S’il devenait une zone de libre expression pour les citoyens …
Il pourrait alors interpeler élus et habitants, délivrer des messages tantôt drôles, informatifs, poétiques, saugrenus, exaspérés, sensibles, inutiles, créatifs, intimes et pourquoi pas grossiers 🤭. Tout ce qui fait nos vies dans le fond.
Twitter en A0 et dans la vraie vie.

En tout cas, ça pourrait être un canal publique pour recueillir la parole citoyenne, et en ça un acte démocratique.

Pour l’instant (avril 2021) et depuis quelques semaines, le malheureux est en panne 🤒.
Edit du 10 avril : il semble maintenant réparé 🥳.

Un panneau virtuel

Pour libérer cette parole citoyenne, je vous propose donc une petite appli web pour saisir votre message et le voir apparaître sur le panneau. Il s’agit bien d’une simulation qui n’existe que sur vos ordinateurs.

📣 C’est ICI que ça se passe

Quelques exemples, attention les messages diffusés sur ces images sont non contractuels :

1 panneaux-001.jpg
2 panneaux-002.jpg
3 panneaux-003.jpg
4 panneaux-004.jpg
5 panneaux-005.jpg
6 panneaux-006.jpg

Épilogue

Modif du 10 avril

Je ne vais plus sur Facebook que sporadiquement et sans intérêt, mais quand un ami m’a parlé d’images de panneaux vues sur Facebook, j’y suis quand même allé pour m’amuser et j’en ai profité pour partager le lien vers l’application pour créer son panneau. Dans les minutes qui ont suivi, j’ai eu un coup de fil du premier adjoint, qui m’a gentillement demandé de retirer le logo de Tinténiac sur le panneau parce que le risque de confusion est grand et qu’on risque d’être dépassé par les messages divulgués …

C’est chose faite, car je n’ai pas assez d’intérêt pour la législation et pour savoir si je suis dans mon droit ou non de mettre à disposition un tel outil, et si j’engage ma responsabilité juridique pour les messages générés par les gens. Si quelqu’un à une réponse à cette question, je reste preneur.

Ainsi va la démocratie, et l’expression citoyenne doit bien rester participative et à la discrétion des élus.